Freins ABS Vs. Freins normaux

Les freins ABS empêchent les roues du véhicule de se bloquer lors du freinage, diminuent grâce au cordon de commande et créent un environnement de freinage plus stable. Les conducteurs de voitures équipées de freins ABS conservent mieux le contrôle du véhicule pendant le freinage, y compris sa direction et l’intensité du système de freinage.

Freins traditionnels

Avant l’avènement des freins ABS, le système de freinage d’une voiture peut parfois être déverrouillé si le conducteur subit une forte pression sur la pédale de frein, ce qui lui fait perdre le contrôle du véhicule. Dans les systèmes de freinage normaux, la pression de freinage est appliquée uniformément à tous les freins. Une traction inégale peut se produire si un ou plusieurs pneus se déplacent sur une surface glissante, par ex. la glace, ce qui induit à une perte de contrôle totale de la voiture.

Bref aperçu historique sur l’ABS

Les freins ABS ont fait leur apparition aux États-Unis dans les années 1970. Le système informatisé utilise des capteurs et des calculs complexes pour pomper les freins automatiquement lorsque la pression est exercée sur la pédale de frein. À la fin des années 80 et au milieu des années 90, de plus en plus de véhicules ont commencé à intégrer les fonctions ABS jusqu’à ce que presque toutes les voitures produites les incluent.

Restaurer une Plymouth de 1946
Restaurer une Chevy Bel Air de 1956