Les colliers de serrage pour maintenir les fils électriques d’une voiture

Colliers de serrage

Comment les fils électriques d’une voiture sont-ils maintenus entre eux ? Les constructeurs automobiles utilisent des colliers de serrage pour ce faire. Coller de serrage en plastique, collier de serrage en inox ou encore collier de serrage en nylon, il existe toute une variété de collier de fixation pouvant être utilisés dans l’univers de l’automobile. Le collier de serrage qu’on devra choisir dépendra de son utilisation, tarif et application.

Caoutchouc ou nylon, des colliers de serrage parfaits pour voiture

Le collier de fixation en caoutchouc présente généralement un ou deux moyens de réglages possibles. Toutefois, il est très élastique et s’utilise dans cet axe pour maintenir les fils électriques ou les petites canalisations de votre voiture. Aussi, il conviendrait de ne pas les utiliser dans une partie de la voiture exposée à une chaleur vive ou des éclaboussures d’huile pour éviter qu’il ne vieillisse rapidement. En général, ce collier de serrage en plastique se retrouve plus au sein de l’habitacle comme sous votre tableau de bord qu’à l’intérieur du compartiment moteur.

Les colliers de serrage en nylon s’utilisent également dans l’univers de l’automobile. Bien plus exploitables que les colliers en caoutchouc, ils offrent une large possibilité d’emploi. Une grande résistance chimique et mécanique fait d’eux un objet de fixation à la hauteur des professionnels. Le collier en nylon s’utilise pour le montage ou le maintien de toute pièce automobile. L’inconvénient est qu’il est non réutilisable. Pour le retirer, vous serez obligé de le couper et de le remplacer par la suite. Tout comme le collier en caoutchouc, le collier de serrage en nylon sert au maintien de canalisations souples et des faisceaux électriques.

Des colliers de serrage à bandes ou à fil pour serrer les Durits d’eau

Le serrage des Durits d’eau se fait généralement avec trois différents genres de colliers métalliques : les colliers à fil, les colliers à goupille et les colliers avec vis sans fin. Constitué d’un double fil de fer serré au moyen d’un écrou ou d’une vis, le collier à fil est assez simple à utiliser. Présentant une forte résistance mécanique, ce collier de fixation procure une excellente alternative pour tout conducteur d’automobile. De plus, étant accessible à petit prix, il intéresse bon nombre de conducteurs tout en assurant une grande résistance à la souillure et corrosion. Son seul inconvénient ? Il vous obligera à couper une partie du caoutchouc qui compose la Durit.

Le collier à goupille est une sorte de collier de serrage à bande double qui au lieu d’être serré avec une vis, est serré au moyen d’une goupille fendue. À la différence du collier à fil, il évite de couper le caoutchouc de la Durit sur le long terme. Aussi, il présente une excellente force de serrage. Toutefois, l’utiliser exige quelques techniques particulières que la plupart des conducteurs ne maitrisent pas forcément. Le collier à fil à ressort est une variante de ce collier de serrage, même s’il n’en existe presque plus sur le marché des colliers de serrage.

En dernier recours, on pourra aussi utiliser un collier de serrage à vis sans fin. Facile à employer, il vous suffit de tourner le tournevis pour le serrer ou l’ouvrir. Toutefois, par rapport aux autres colliers de serrage, ce dernier s’acquiert à prix plus cher. Il faudra alors prévoir un budget plus important pour son achat.

Aujourd’hui, nombreuses sont les enseignes qui proposent des types de collier de serrage en inox, à fil ou à bandes d’une gamme très variée. On a notamment le choix entre Serflex, Royal ou encore Romac. Le collier Serflex est conçu avec une tête de serrage dont la bande est facilement détachable. De cette façon, il vous sera bien plus facile de réaliser le montage. Le collier royal présente une bande qui reste à l’intérieur pour proposer un aspect plus fin et plus esthétique. De son côté, le collier Romac est particulièrement bénéfique par sa bande non perforée pour assurer une bien meilleure résistance mécanique.

Le collier en tôle emboutie

Pour réaliser un serrage fort des fils électriques de sa voiture, on a besoin de collier de fixation puissant et très résistant comme le collier en tôle emboutie. Ce type de collier est utile dans la fixation des tuyaux dans le système d’échappement et est serré à l’aide d’un boulon. On distingue deux types de collier en tôle emboutie : le collier plat à simple bande et le collier double dont la tôle subit un double pliage pour obtenir une force de serrage plus importante.

Cependant, ce collier de fixation ne subit généralement aucun traitement contre la rouille. Après des années, voire des mois d’utilisation, il s’use rapidement et doit faire l’objet d’un remplacement. Pourtant, il n’est démontable qu’à partir d’un burin. Son principal avantage se retrouve dans son prix très abordable et facilement accessible à tous. Il n’est nécessaire que pour effectuer un serrage puissant. Pour raccorder des divers fils électriques ou pièces de voiture de tout genre, on pourra se contenter d’un collier de serrage en plastique, en inox ou en caoutchouc.

Le collier de serrage en U

A priori, pour serrer les tuyauteries d’échappement, on utilise des colliers de serrage en U. En se basant sur son nom, le collier en U prend l’aspect d’un U avec une tige résistance courbée en U, puis filetée à ses extrémités. Son diamètre moyen est de 8 mm, il y a de quoi assurer une parfaite fixation de vos fils électriques dans la voiture. En raison d’un système de serrage plus ou moins complexe, ce collier de serrage présente une résistance mécanique accrue. Par ailleurs, on retrouve facilement des versions zinguées ou cadmiées de ce modèle en ligne.

En quoi le collier de serrage en U pourrait vous être utile ? La plupart des propriétaires s’en servent en première monte. Il est tout de même bon de savoir qu’il est non réutilisable et est serré à la pince.

Bien choisir son collier de serrage, comment faire ?

Bien qu’il existe une multitude de colliers de serrage sur le marché, on peut avoir du mal à faire son choix. Comment alors faire pour bien choisir son collier de serrage en plastique, en inox ou en d’autres matériaux ? Voici quelques points à retenir.

Avant tout, pour pouvoir maintenir les fils électriques d’une voiture, un collier de serrage devra correspondre au diamètre du fil, câble ou canalisation à serrer. Dans cette optique, on devra choisir un modèle de collier de fixation au diamètre rétractable et prolongeable. Par la suite, on se réfèrera à sa résistance à la corrosion étant donné que la voiture sera exposée à des contraintes diverses : humidité, variation de température… Cette résistance se teste au sein d’une enceinte de brouillard salin. Se le collier se corrode en 72 heures, il est classé type W1 et W2. Le niveau de résistance maximale à la corrosion peut atteindre les 400 heures. Un collier capable de répondre à ce genre de condition est classé de type W5.

Toutefois, plus un collier de serrage en inox est résistant à la corrosion, plus il est vendu à prix cher. C’est pourquoi il est conseillé de choisir ses colliers de serrage en fonction de l’usage et de l’application. Pour accrocher des fils sous le tableau de bord et les chaises, on pourra par exemple se contenter des colliers en caoutchouc ou en plastique. Par contre, au niveau du moteur, il est strictement conseillé d’utiliser des colliers à forte résistance mécanique.

Mauvaise fixation ou manque d’étanchéité du système d’échappement : un risque !
Comment fonctionne un FAP et quels sont ses défauts ?